Nouvelles

Des pirates informatiques ont amené le pilote automatique Tesla à dépasser la limite de vitesse avec un piratage dangereusement facile

Des pirates informatiques ont amené le pilote automatique Tesla à dépasser la limite de vitesse avec un piratage dangereusement facile

Un groupe de chercheurs de la société de cybersécurité McAfee a trompé un pilote automatique Tesla Model X et Model S en enfreignant la limite de vitesse, et il semble que la seule chose qu'il faut, c'est un petit morceau de ruban adhésif.

Les véhicules Tesla sont équipés de systèmes de caméras Mobileye EyeQ3 qui lisent les panneaux de limitation de vitesse et aident à régler la vitesse exacte. Cependant, à notre grande consternation, ils ne sont pas parfaits.

Afin de tromper les yeux de Tesla, les chercheurs Steve Povolny et Shivangee Trivedi ont mis un ruban électrique noir de 2 pouces sur un panneau de vitesse de 35 mph. La bande faisait ressembler le «3» à un «8».

Leur motif était de modifier le panneau de limitation de vitesse de manière à ce qu'un humain puisse le comprendre, mais un système automatisé deviendrait confus.

VOIR AUSSI: L'HOMME UTILISE 99 TÉLÉPHONES ET UNE CARTE À MAIN POUR CRÉER UN "BOURRAGE VIRTUEL DE TRAFIC" SUR GOOGLE MAPS

Après avoir collé le ruban, les chercheurs ont conduit la Tesla sur l'autoroute. Comme vous l'imaginez, le modèle 2016 modèle X et le modèle S ont mal interprété la limite de vitesse à 85 mi / h et ont accéléré de 50 mi / h au-dessus de la limite.

Sur leur article de blog, Povolny et Trivedi ont écrit: «Même pour un œil averti, cela n'a pas l'air suspect ou malveillant, et beaucoup de ceux qui l'ont vu ne se sont pas rendu compte que le signe avait été modifié du tout. Ce petit morceau d’autocollant était tout ce qu’il fallait pour faire la meilleure prédiction de la caméra Mobileye pour que le panneau atteigne 85 mi / h. »

Voici une courte vidéo de leur expérience:

Ce hack ne fonctionne que sur Teslas qui ont le système de caméra Hardware Pack 1 qui a été installé dans les véhicules qui ont été achetés entre 2014 et 2016. Pourtant, McAfee déclare que plus de 40 millions de véhicules disposent de ce système, qui est ne pas une bonne chose.

Avec de nombreuses entreprises sautant sur le wagon de conduite autonome, il est impossible de ne pas s'inquiéter de telles vulnérabilités. Tesla est toujours prompt à proposer des correctifs, cependant, ils n'ont pas encore commenté le problème.


Voir la vidéo: Tesla mise à jour V9, lautopilot saméliore encore..et ce nest pas tout. (Septembre 2021).