Nouvelles

Disney Research Deepfake crée une technologie d'échange de visage haute définition

Disney Research Deepfake crée une technologie d'échange de visage haute définition

Un nouvel article publié par Disney Research en partenariat avec l'ETH Zurich détaille une méthode entièrement automatisée pour l'échange de visage qui utilise un réseau de neurones pour créer des ressemblances incroyablement haute définition.

C'est le premier exemple de technologie d'échange de visage, également connue sous le nom de deepfake, qui se traduit par une résolution de mégapixels élevée, selon les chercheurs.

CONNEXION: LE NOUVEAU LOGICIEL DEEPFAKE N'A BESOIN D'UNE SEULE IMAGE POUR VOUS FAIRE CHANTER

Une approche unique

Des films Disney récents, tels que Rogue One et Star Wars: The Rise of Skywalker, ont utilisé la technologie d'échange de visage pour que des acteurs vivants jouent les rôles d'autres acteurs décédés avec plus ou moins de succès.

La nouvelle méthode d'échange de visage, décrite par Disney, est si étrangement précise qu'elle pourrait être utilisée dans les films et la télévision et améliorer considérablement la capacité de la célèbre société à ramener les acteurs d'entre les morts de manière réaliste.

En plus de ramener les acteurs à la vie, la technologie peut être utilisée pour vieillir le visage d'un acteur vivant, le faire paraître plus âgé, ou aussi pour remplacer le visage d'un doublé par le visage de l'acteur, disent les chercheurs.

La nouvelle méthode est unique par rapport aux autres approches en ce que tout visage utilisé dans un ensemble peut être échangé avec n'importe quelle performance enregistrée. La technologie est également capable de recréer des conditions de contraste et de lumière afin que l'acteur ait l'air d'être réellement présent dans les mêmes conditions que la scène.

L'éthique de la technologie d'échange de visage

Comme toujours avec deepfake, les questions éthiques sur l'utilisation malveillante potentielle de la technologie reviendront à chaque fois qu'il y aura une avancée dans le domaine.

Avec Disney approchant un tel photoréalisme, des vidéos pourraient être produites par de mauvais acteurs décrivant des événements `` réels '' qui n'ont jamais eu lieu. Cela pourrait également signifier que de véritables preuves vidéo pourraient être remises en question de la même manière que les gens crient de `` fausses nouvelles '' aujourd'hui.

Heureusement, Disney a emprunté la voie académique et a ouvert ses recherches afin que d'autres puissent déterminer des méthodes pour signaler et lutter contre l'utilisation malveillante de la technologie.


Voir la vidéo: We Fixed The Worst VFX Shot Ever (Octobre 2021).